IG pour SOS Préma

Il y a quelques semaines, Laureen a lancé un appel à l’aide.

image

« Tout a commencé hier, à table, en famille. Ma belle-sœur, très impliquée dans l’association SOS Préma me dit que ses tricoteuses (principalement des personnes âgées) la lâchent, ou ne se sentent plus de continuer. L’une d’entre elles lui a même dit qu’elle ne tricoterait plus parce qu’elle ne pouvait pas offrir elle-même ses ouvrages aux nouveaux-nés. Vous imaginez toutes les tricoteuses de France sillonner les couloirs des néonat stériles à côté d’enfants de 600g, si fragiles ? »

 

Evidement la cause me touche beaucoup, je n’ai pas été confrontée à cette situation mais elle me faisait peur.

En parlant autour de moi de cette initiative, on m’a demandé « mais ça te plait de faire ça? » J’avoue avoir été quelque peu surprise.

Je suis allée quelques fois dans les services de néonat, j’ai vu des dizaines de petits bébés si petits et fragiles, qui dès le commencement de leur vie, ne sont pas épargnés.

Alors OUI, ça me plait d’essayer de les aider à ma manière.

OUI, ça me plait de consacrer quelques heures à réaliser quelque chose pour eux, quelque chose qui leur servira et pourra les aider.

OUI, ça me plait de me dire que tous les restes de laine et les tissus que je stockais dans un coin vont servir à une bonne cause.

Et OUI, ça me plait de laisser de coté, l’énième robe que j’étais en train de faire à ma fille, pour faire des petits vêtements, tellement petits qu’ils sont quasi introuvables dans le commerce!

Et puis soyons honnêtes, cet investissement n’est ni chronophage, ni financièrement énorme..

Pour le moment, j’ai réalisé 2 petits ensembles avec des restes de pelotes:

imageimage

 image

Pour cet ensemble, je n’ai pas utilisé la totalité de la pelote pour tricoter la brassière et les chaussons, un bonnet va certainement compléter l’ensemble.

J’ai également retrouvé des tissus polaires-doudou avec lesquels je suis en train de coudre des petites couvertures.

image

Alors, si ça vous tente, rejoignez nous!

Pas besoin de faire des kilos de brassières, de bonnets, de chaussons et de doudous,

mais plus nous serons, plus les services seront bien équipés!

Pour plus de renseignements, le blog de Laureen est ICI

Pour suivre l’avancée de chacune sur IG, c’est #IGpourSOSPrema

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *